Les transports en commun grenoblois testent depuis quelques semaines un concept original pour améliorer la qualité d’attente des usagers. Afin d’agrémenter les trajets, le groupe collabore également avec la jeune pousse Short Edition pour proposer aux voyageurs de télécharger sur leur mobile des textes courts ou des BD ayant un temps de lecture correspondant à celui de leur trajet.

Mieux! Des bornes de “tickets de lecture” sont en train d’être misent en place.  Elles permettent de découvrir des histoires d’1, 3 ou 5 minutes selon l’envie. 8  bornes sont mises en service dans la ville.

Short Edition se définit comme un éditeur communautaire de littérature courte. Elle propose en ligne, gratuitement, une littérature populaire de qualité : « tout ce qui se lit d’un trait, en moins de 20 minutes, nouvelles, bandes dessinées courtes, poèmes ou micronouvelles, podcasts de 3 à 7 minutes ». Isabelle Pleplé, cofondatrice de la start-up, rappelle que « 6% des Français disent écrire. Ils ont donc besoin d’un nouvel espace de visibilité. Or, grâce aux nouvelles technologies, nous pouvons le leur offrir…”

On imagine l’immense possibilité de l’utilisation de ces bornes. Une très belle initiative. En espérant que le projet dépasse la région de Grenoble.

short-edition.com

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*