A l’époque de Marcia Baila, le timbre latino était déjà là. La voix des légendaires Rita Mitsouko apparaît, impériale, le chignon haut, la chaussure à talons vernie et la jupe moulante.

Catherine Ringer version tango, on n’y avait pas pensé, mais à l’écoute et sur scène, cela devient une évidence. Dès les premières notes, lumière tamisée, entourée de ses quatre musiciens, Catherine Ringer joue les femmes fatales un peu blessée, et emmène son tango, en version originale, dans un pas de deux bien exécuté avec la chanson française.

Pour la mettre en valeur, deux chevaliers servants venus du Gotan Project, ce trio qui avait entrepris de mélanger le tango et l’électronique, Eduardo Makarroff l’Argentin et Christoph H. Müller, le Suisse, avaient envie de nouvelles déclinaisons, sur d’autres voix féminines. Mais après un coup de fil et deux titres, la présence vocale de Catherine Ringer, s’est imposée sur leurs chansons, éclipsant les autres candidates potentielles.

La tango pop française…. envoutant.

Taratata : Plaza Francia par RTL2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*