“Déplier, c’est ouvrir. Voilà notre engagement: explorer toutes les facettes du réel”, Le 1, qui ne demande pas plus d’une heure de lecture, est une pause littéraire pour s’isoler de l’information brute. Un journal qui ne dicte pas, qui veut inspirer. “, explique Eric Fottorino, l’ancien directeur du Monde, qui a lancé le 9 avril un hebdomadaire au format atypique qui livre les regards d’intellectuels sur une question d’actualité. Un défi plutôt réussi.
En kiosque, le journal sera plié pour prendre le format d’une feuille A4 « Vous commencez par une A4, puis vous passez par un format proche du tabloïd et vous terminez par une aile d’oiseau » … « 4, 8, 16 ou une page, Le 1, c’est un sujet sur une feuille » a t-il ajouté en précisant s’être inspiré du format d’un quotidien italien Il Foglio.

« Le 1 » paraîtra chaque Mercredi et est vendu 2,80€. Sans publicité et uniquement financé pour le moment par un seul actionnaire en la personne de Henry Hermand, homme fortuné de 89 ans, qui a fait recette dans l’immobilier.

le1-2

Source : Radio VL, L’Express

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*