Quatre moutons d’Ouessant ont débarqué à Paris, ce mercredi 3 avril au matin. Ils ont été installées sur un terrain en friche appartenant aux Archives de Paris, dans le 19e arrondissement, en bordure du périphérique. Ces brebis ont quinze jours pour brouter ces 2 000 m2 d’herbe. La preuve que le gouvernement est prêt à expérimenter l’éco-pâturage.

La Mairie de Paris veut en effet évaluer la faisabilité en milieu urbain dans le but de limiter l’usage d’engins et de désherbants. En cas de résultats probants, d’autres expérimentations pourraient suivre, par exemple dans les bois de Vincennes et de Boulogne.

Marcel Collet, le responsable de la Ferme de Paris, explique au journal de France 3 : “Si les moutons d’Ouessant ont été choisis, c’est parce que cette race est à la fois résistante et de petite taille, ce qui permet une manipulation plus aisée. De plus, contrairement aux races à viande qui ont besoin d’une herbe très riche, ces brebis sont capables de se contenter d’une herbe “pauvre” “.

Tout comme les ruches sur les toits, l’éco-pâturage pourrait être une nouvelle application de la réimplantation des animaux en centres urbains.

2 commentaires

Répondre à lacreafrancaise Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*